« Avons-nous essuyé les plâtres ? Etudiant lors de la première édition du master, alors D.U dit du « droit de l’informatique et des technologies nouvelles », je me souviens de l’entretien de sélection d’admission (20 places disponible seulement) où Pierre SIRINELLI m’avait mis sur le grill. J’étais interrogé sur la musique (déjà) et sur la paternité d’une séquence de son composée et enregistrée par… un singe ! Ne restait comme seule solution que la contrefaçon, certain que le bipède ne s’en plaindrait pas.

Pour l’essentiel, il me reste le souvenir d’une année passionnante, formatrice à bien des égards pour ma vie professionnelle, et d’ une relation étudiants / professeurs en tous points satisfaisante. »

Gilles Bressand